Dans son édition  du 13 février consacrée à Florence Foresti, le magazine de presse people < Télé Sat>  a évoqué l’épisode où Alain Delon a créé un malaise au César en 1985.

Ces souvenirs ont refait surface dans les publications de ce magazine :

 

[irp]

 

« Lors de la cérémonie de 1985 menée par Pierre Techernia et Coluche,   Alain Delon a remporté le prix du meilleur acteur, mais il s’est juste contenté d’une fausse lettre de remerciement. Toute la salle a été très choquée par ce comportement.» a confié le magazine dans  sa publication.

Dans cette lettre, Coluche se « moque de la position polémique sur l’immigration où l’exil (financier) en Suisse du monstre sacré » du cinéma français.

Alain Delon, entrain de se remettre petit à petit d’un AVC qui a failli lui ôter la vie cet été, n’a pas pris la peine de répondre au discours de Coluche.

L’ex-compagne  d’Alain Delon, Anne Parillaud, a parlé de son ex-conjoint. Le magazine France Dimanche rapporte les circonstances de  leurs retrouvailles.

« Alain a été pour moi un amant, un frère et un père. Il avait le double de mon âge, donc je me sentais énormément protégée. C’est grâce à lui que j’ai eu le rôle dans  « Pour la peau d’un flic » et « Le battant »,  l’un de ses premières réalisations »  a révélé l’héroïne de la série «H24 » sur TF1