Déjà furax par la liaison de Brad Pitt avec Nicole, une superbe créature allemande, Angelina Jolie pourrait l’être encore une fois qu’elle aura appris que Jennifer Aniston risque d’être mentionnée devant le tribunal dans le cadre d’affaire de la garde d’enfant l’opposant à son ex.

À en croire le magazine Woman’s day, l’ex héroïne de la série Friends risque en réalité d’être citée comme témoin dans le cadre de l’affaire de garde opposant Brad Pitt à son ex-femme Angelina Jolie.

En fait, ce serait une manière pour Brad Pitt de « punir » la maman de ses enfants pour avoir révélé la partialité du juge John Ouderkirk, en charge de leur divorce.

« Brad était stupéfait qu’elle le fasse après plus de trois ans de procédure. Elle veut le garder sous son emprise et refuse de le voir refaire sa vie », a livré un intime.

Cependant, pour la sévir, l’acteur hollywoodien songerait de citer Jennifer Aniston comme témoin de l’affaire de garde.

Alors, elle témoignerait de sa transformation depuis la fin de leur relation et des sacrifices consentis afin de revoir ses gamins.

Par ailleurs, Brad Pitt aurait décidé de ne plus consommer l’alcool.

« Jen et Brad sont de nouveau proches, et elle déteste voir Angelina le démolir comme ça, alors qu’il a amorcé un énorme changement », a livré une source.