Anne Hidalgo, qui a facilement remporté, son second mandat aux élections municipales de Paris, serait considérée comme une sérieuse adversaire d’Emmanuel Macron. En effet, tellement chouchoutée par les parisiens qui lui ont donnée une seconde chance. En effet, la maire de la ville de Paris, voit tous les jours sa cote de popularité s’augmentée.

En effet, celle qui vient d’annoncer qu’elle ne comptait pas être candidat aux prochaines élections présidentielles, a précisé qu’elle prendra « toute sa part au débat à partir de son expérience et de son action ».

Pour ce qui est d’Emmanuel Macron, il a décidé de ne pas prendre au premier degré tous ses propos et préfère rester vigilant.

« Ce serait une grave erreur de la sous-estimer », ont estimé les complices du président de la république, qui indiquent qu’Anne Hidalgo serait « l’une des principales menaces sur la gauche ». Beaucoup restent dont très vigilants avec elle.

« Hidalgo est la plus dangereuse. Elle n’a pas froid aux yeux. Elle n’est pas tremblante comme une feuille, ce qui, à ce niveau de jeu, ne pardonne pas », a déclaré un membre du gouvernement durant d’une interview réalisée avec à nos confrères du parisien.

Avant de poursuivre : « il faut la prendre très au sérieux. Elle est une mauvaise maire, mais j’ai toujours dit qu’elle serait une excellente candidate. Contrairement à ce qu’elle répète, elle est dans une logique qui se nationaliste ».

D’après lui, la maire a su développer un « réseau d’alliance des villes pour le climat et la justice sociale », et d’ajouter qu’il s’agit d’une « plate-forme qui pourrait préfigurer un futur arc vert et rose en vue de l’élection présidentielle ».

En ce jour, « L’entourage de Macron surveille Anne Hidalgo, c’est certain. C’est une femme politique solide, qui a gagné deux élections à Paris, qui connaît les campagnes, les médias », concluait le membre du gouvernement proche du chef de l’Etat.