Après avoir échappé de justice à une situation plutôt délicate à bord d’un train, suite à un retard de 24 heures en direction de Paris, Anne-Sophie Lapix pourrait enfin souffler !

Et elle n’aurait pas opté cette fois-ci pour le TGV afin de rejoindre le sud-ouest de la France, mais plutôt l’avion, non par choix mais par nécessité et la belle journaliste ne peut que s’en réjouir.

Et c’est en commentaire d’une photo d’elle dans une plage paradisiaque de Saint-Jean de Luz qu’Anne-Sophie Lapix a tenu à remercier la compagnie aérienne qui lui aurait d’une grande aide.

« La chance ! #merciAirFrance » peut-on lire en commentaire d’une photo sur sa page Instagram et où elle serait très active ces derniers temps.

En effet, lors d’une interview sur le plateau de RTL dans l’émission de Thomas Sotto, la journaliste a expliqué qu’il a fallu 24 heures pour rallier le du sud de la France à Paris, ce qui est inconcevable.

Une seule explication pour cette situation, plusieurs pannes successives.

C’est ce qui a été rapporté par celle qui partagerait le quotidien d’Arthur Sadoun dans les rubriques de la revue «Ici Paris».

« Il y a eu un peu de stress, notamment de la part des familles. Il y avait énormément d’enfants extrêmement jeunes, qui ont commencé à s’exciter ou à pleurer » explique-t-elle.