Révélée au public grâce à son tube Djadja, certifié disque de diamant, Aya Nakamura est taxée de briseuse de ménage après s’être attachée amoureusement à son manager, Vladimir Boudnikoff. En fait, il aurait lâché la mère de son enfant pour elle.

Et depuis, les deux amants n’hésitent plus à se montrer ensemble, évoque le magazine « Public » qui l’honore dans sa parution datée du 23 octobre.

En effet, la jeune femme de 25 ans, accueillie dernièrement chez Laurent Delahousse, est vraiment amoureuse et ne n’a aucune attention de la masquer.

« Sauf que derrière le conte de fées, la réalité est un peu plus compliquée », lâche la publication, en référence au fait que l’artiste a mis le grappin sur son manager, Vladimir Boudnikoff alors que celui-ci était en couple.

Alors, Aya Nakamura a été qualifiée de briseuse de ménage, et son amant ne s’est pas empêché à la défendre face aux attaques lancées sur la toile.

Par ailleurs, il n’a pas non plus hésité à la secourir quand son attitude supposée hautaine.

« Elle a caractère très marqué. On s’attache tout de suite ou pas », avait-il déclaré au cours d’une entrevue livrée en 2019 au magazine Marie Claire.

« Elle est drôle, les gens la trouvent hautaine alors que c’est une forme de timidité », commentait celui qui était en couple quand il a croisé pour la première fois la chanteuse de 25 ans.

 

View this post on Instagram

🧿

A post shared by LANAKAMURANCE (@ayanakamura_officiel) on