Décidément, 2021 réserve bien son lot de surprises pour Brigitte Macron !

En effet, la Première Dame pourrait bien voir son quotidien perturbé par la présence d’une personne qu’elle considère depuis longtemps son ennemi.

Et cette personne n’est toute autre qu’Ismaël Emelien, qui occupait la fonction de conseiller spécial au palais de l’Elysée l’année dernière.

A croire les propos rapporté par « L’Opinion », le Président de la République l’aurait appelé en personne en tant qu’ancien collaborateur pour les nouvelles élections de 2022, en plus d’autres noms comme Jérôme Peyrat, ainsi que Philippe Grangeon.

« Une mission leur a été accordée par Emmanuel Macron, celle de bâtir un dispositif pour la prochaine échéance et à sa grande surprise, les idées ne manqueraient pas » peut-on lire dans l’article.

Pour Ava Djamshidi et Nathalie Schuck, autrices de « Madame la Présidente », la hantise de la Première Dame serait de voler la vedette à son mari, et ceci rejoint particulièrement les confessions de Brigitte Macron lors d’une interview au compte de « Point de Vue » où elle « entend bien conserver le plus longtemps possible sa popularité. Quitte à, parfois rester au second plan, là où elle est sûre qu’elle ne prendra pas la lumière »

«Ce que je souhaite plus que tout c’est ne jamais lui porter préjudice, c’est mon obsession » aurait conclu la Première Dame.