Si elle continue d’officier à la radio en tant qu’animatrice, Brigitte Lahaie a récemment participé à un film disponible sur Canal + et dans lequel elle renoue avec le porno. Cette dernière avait tiré un trait sur sa carrière dans le X il y a quinze ans. Dans les colonnes des Inrockuptibles, elle a expliqué ses motivations, précisant qu’elle a hésité avant de se lancer dans ce projet. Non Stop People vous dit tout.

En effet, en octobre 2018, Brigitte Lahaie avait été interviewée par le magazine Point au cours de laquelle elle avait parlé des plusieurs sujets, notamment celui du viol. Quelques mois avant cette entrevue, l’animatrice radio avait prononcé des propos incendiaires en guise de réplique à la publication de la tribune des 100 femmes dans les colonnes du Monde. « On peut jouir lors d’un viol, je vous signale », avait-elle balancé. Si elle avait fait son mea culpa lors de son passage dans l’émission « L’invité » sur TV5Monde, mais elle n’avait jamais hésité à dire à nos confrères du Point ne rien regretter. « Des gens m’ont remerciée d’avoir dit ce qu’ils n’avaient jamais pu dire à leur thérapeute », poursuivait-elle.

Dans la suite de cet échange, elle avait donné son avis à propos du mouvement #MeToo. « C’est très bien que la parole se libère avec #MeToo (…) Mais il ne faut pas que cela donne l’impression aux femmes qu’au moindre truc qui ne leur convient pas, elles peuvent aller porter plainte (…) Ce qui me gêne beaucoup dans ce mouvement (…) c’est qu’on ne responsabilise pas les femmes, qui sont réduites à des victimes d’hommes qui ne savent pas se maîtriser », confiait-elle.

UNE EXIGENCE PENDANT LE TOURNAGE

Malgré que Brigitte Lahaie fasse parler d’elle aujourd’hui, soulignons que c’est pour autre sujet qu’il est question ici. En effet, l’animatrice radio a refait à 64 ans avec le porno. Elle a en fait joué dans un film disponible sur Canal+ dénommé « Une dernière fois » et dans lequel elle interprète le rôle de Salomé, une « belle femme en pleine forme » qui « refuse de vieillir ». Auparavant, Brigitte Lahaie n’avait pas joué dans un film de ce genre depuis 1995, date à laquelle elle avait mis fin à sa carrière dans le X.

Dans les colonnes des Inrockuptibles, elle a révélé les raisons de son comeback dans ce milieu. Sa coopération avec la cinéaste Olympe de G. y est pour beaucoup, tout comme le sujet abordé dans ce film. « Je me suis dit que ça permettrait à des femmes de plus de 50 ans de comprendre qu’on n’est pas sur la touche parce qu’on a passé un certain âge », a-t-elle dit. Néanmoins, elle avoue avoir « hésité » avant de se lancer. « Je savais que j’avais plus à y perdre qu’à y gagner. Aujourd’hui, ça marche très bien pour moi à la radio et me remettre nue pour tourner des scènes érotiques, au regard de ce que j’avais été dans la splendeur de ma jeunesse, c’est risqué ». Durant le tournage, elle a exigé qu’« aucun gros plan » de son sexe ne soit réalisé. « Je trouvais que ça n’avait aucune raison d’être par rapport à ce que je suis aujourd’hui », a-t-elle livré.