L’année 2020 a été vraiment bizarroïde pour la première dame de France. En effet, le confinement a été dégoûtant pour Brigitte Macron. En réalité, l’éloignement avec ses enfants et ses petits enfants ont risquait la faire plonger dans une terrible dépression selon un membre de son entourage.

En effet, celle qui a fêté dernièrement ses 67 ans a éprouvé beaucoup de difficultés à vivre son confinement. Car elle craignait qu’il arrive quelques choses à sa fille Laurence, qui travaille en tant que médecin au sein d’un hôpital parisien. Faisant face régulièrement à des cas de covid-19, Brigitte Macron croyait qu’elle allait la perdre.

Par ailleurs, l’état de santé de l’épouse d’Emmanuel Macron s’est considérablement dégradé ces derniers jours. En effet, l’ex professeure de français a été opéré durant ce mois de juin de la rétine, qui devait, à l’origine avoir lieu pendant le mois de mars. Pour cause de la Covid-19, l’opération chirurgicale avait été reprogrammée.

Comme tout acte chirurgical, cette opération présente des risques de perte partielle, ou plus rare, totale de la vision «, avait annoncé le magazine people France Dimanche. Avant de poursuivre : « Cette opération de la rétine ne devrait pas bouleverser son agenda, mais l’obliger à porter des verres teintés au cours des prochaines semaines «.

Cependant, ce qui crée beaucoup de souci à Brigitte Macron, ce sont les pluies de critiques dont elle fait l’objet depuis l’élection présidentielle de son tendre époux. En réalité, les insultes sur son âge, son physique ou encore avec son mariage ne font que défrayer la chronique en France.

Il suffit qu’elle marraine une campagne contre le harcèlement scolaire, et c’est une profusion de messages perfides sur leur rencontre, il y a un quart de siècle », est-il repris dans le livre « Madame la présidente », publié chez Plon. L’ex professeure de français est régulièrement injuriée de « vieille peau pédophile ». Ses attaques blessantes ont fortement traumatisé l’épouse du chef de l’Etat.