Emmanuel Macron est un responsable très chargé, surtout ces derniers temps. En effet, durant plus de deux mois, il était pris par la gestion d’une crise du Covid-19 qui n’avait clairement aucun précédent récent dans notre pays.

Dans un premier temps, il a fallu essayer de protéger au maximum notre économie tout en garantissant la santé des français. Finalement, il fallait se rendre à l’évidence et confiner la population pour limiter l’évolution de la maladie.

Alors, c’est une véritable course aux denrées de premières nécessités à l’hôpital qui s’est lancée. En effet, tout le pays a voulu s’en procurer en même temps et les stocks mondiaux n’ont pas suivi.

En ce jour, la principale crise a l’air d’être passée pour l’instant, mais d’autres problèmes se présentent pour le président de la république. En effet, c’est maintenant de l’économie qu’il est la priorité.

En effet, celle-ci a été vraiment frappée durant le confinement généralisé de la population qui a grandement affecté notre pays. Il faut désormais trouver la formule pour refonctionner le pays et maîtriser un maximum la crise économique.

L’interview du chef de l’Elysée
Avec un tel emploi du temps, il n’est pas facile qu’Emmanuel Macron ait le temps de se faire cuire quelques aptes et un cordon bleu (son péché mignon) chaque midi.

Cependant, Food&sens a donc dernièrement rencontré le chef de cuisine de l’Élysée pour en savoir un peu plus sur ce qu’il concoctait au quotidien pour le couple présidentiel dans sa cuisine.

Alors, il a confié que contrairement à il y a quelques dizaines d’années de cela où la mode était aux bons plats qui tenait au corps, aujourd’hui, l’accent est plutôt placé sur des plats sains et diététiques.

Par ailleurs, il a aussi évoqué un sujet très capital en cuisine, la gestion des restes. En effet, il a précisé que ceux-ci n’étaient pas à jeter bien au contraire. Ils sont servis le lendemain au personnelle de l’Élysée.