Brigitte Macron est menacée par une allégation importune portée par un proche, soutenue par son mari, Emmanuel Macron.

Bien que faisant face du mieux qu’ils peuvent en cette période difficile du-Coronavirus, avec tant de critiques. Et l’allégation est de la discrimination. Et c’est justifié, pour cette fois.

Le Canard Enchainé explique que le sujet de l’affaire est la distribution des primes aux soignants dans les Pyrénées Atlantique, ce qui a fait sortir François Bayrou de son calme.

François Bayrou, maire de Pau a suffisamment réfléchi au décret du 14 mai qui organise la distribution de 500 euros uniquement aux travailleurs de l’hôpital de Pau.

Pour les personnels hospitaliers de Bagnères-de-Bigorre, ville où le président de la République a des attachés familiaux et quelques associés, 1 500 euros sont distribués.

François Bayrou a décrit cette distribution comme inacceptable et signe de favoritisme en faveur de l’hôpital de Bagnères-de-Bigorre qui ne possède même pas de services de réanimation, Pau y possède.