Briggite Macron a enfin pu trouver le remède pour sa situation «handicapante» qui s’opposait à plusieurs de ses déplacements. Elle se sent enfin délivrée.

 

[irp]

 

Cet handicap n’est tout autre que sa phobie des altitudes et plus particulièremet du fait de prendre l’avion. C’est ce qui pourrait expliquer d’ailleurs le fait qu’elle ne voyageait pas souvent avant d’épouser l’homme qui allait devenir chef d’Etat, Emmanuel Macron.

En effet, «elle vivait très mal sa phobie» explique sa biographe dans le cadre d’une interview accordée pour la revue «Ici Paris».

«Voyager en avion n’a jamais été sa tasse de thé. D’ailleurs, ce qui lui faire le plus c’est bien ces moments de secousses à chaque fois que l’avion est confrontée au mauvais temps.» précise un proche de Brigitte qui préfère toutefois rester anonyme.

 

[irp]

Mais désormais, cette peur ne l’inquiète plus. Elle a enfin pu trouver un remède pour sa phobie handicapante. Au moment de décoller, «elle met ses écouteurs et se laisse envoûter par les rythmes électro de la bande son du film Drive, de quoi lui faire oublier sa peur des airs».