Brigitte Macron a certes eu un malentendu avec un chef d’Etat étranger, qui l’avait mis mal à l’aise. Mais cette dernière serait prête à lui pardonner pour une raison très heureuse, et qui va faire plaisir à la planète entière.

Et c’est Vladimir Poutine, qui l’avait totalement humiliée lors d’une récente visite à Fort Brégançon. Et la raison derrière le malentendu est un commentaire déplacé de la part du Russe à la première dame, et qui l’avait totalement chamboulée. Son mari, Emmanuel Macron, avait mis les mains et les pieds pour la calmer, mais en vain.

Heureusement, Vladimir Poutine vient de faire une grande annonce : La découverte d’un vaccin contre le coronavirus, qui a fait le tour du globe et qui a tué beaucoup de personnes.

« Le Parisien » rapporte les propos d’Isabelle Imbert, chercheuse au Centre national de la recherche scientifique, et qui est très sceptique par rapport à ce sujet :

« Promettre un vaccin aussi vite, c’est hyper dangereux. Concernant les essais russes, on n’a pas connaissance de publication scientifique rigoureuse. On ne connaît ni la méthodologie ni les résultats de leurs essais cliniques », a-t-elle annoncé.