Brigitte Macron a dû prendre une décision cruelle à cause de l’épidémie du coranavirus qui continue de décimer des vies à travers le monde. Elle n’aurait pas le droit d’être réunie avec ses petits-enfants.

En temps normal, la grand-mère voyait ses petits bouts de choux deux fois par semaine. Le mercredi et le vendredi pour être plus précis. Mais l’évolution de la pandémie dans l’Hexagone aurait contraint la première dame à s’isoler loin de ses petits enfants pour ne pas mettre ces derniers en danger.

D’ailleurs, « Le Figaro » confirme que Brigitte serait en confinement dans le palais, tout à fait isolée. Son équipe travaillerait depuis leur domicile.

Mais ce n’est pas vraiment la réduction de ses déplacements qui la désole. C’est surtout le fait qu’elle ne puisse pas consacrer du temps à ses petits-enfants qui la chagrine le plus. L’auteur de « Dames de l’Elysée », Bertrand Meyer-Stabley, avait déjà révélé que la première dame leur accordait beaucoup de temps.

Brigitte Macron « s’assure de garder un équilibre dans sa vie, des moments d’intimité avec ses proches », affirme le journaliste.

Elle n’hésite d’ailleurs jamais à prévenir ses collaborateurs que « chaque mercredi et vendredi après-midi est réservé à ses proches et à ses petits-enfants ». Vivement que cela finisse.