Vu que le prince Charles a trahie la princesse Diana avec Camilia Parker-Bowles, il a toujours gardé dans son esprit que l’histoire finirait bien par se répéter un jour. Et désormais, sa femme Camilia veille au grain sur l’amitié étroite de son homme avec la mère de la duchesse de Sussex, Doria Ragland.

« Charles a une place spéciale dans son cœur pour Doria. C’est une femme charmante, gentille, mais astucieuse, et il est impressionné par son dynamisme en tant que mère célibataire et femme de carrière », a révélé un membre du palais royal. « Camilia devait le supplier d’arrêter de parler de Doria et avait l’habitude de le taquiner qu’il avait le béguin pour elle. Mais maintenant, leur amitié va au-delà d’une blague.

En effet, les sources mentionnées par New Idea confirment que Doria et Charles ont tissé une amitié via téléphone et SMS, issue de leur souci mutuel pour le duc et la duchesse de Sussex. « Doria donne des nouvelles à Charles concernant le petit Archie, et sur le prince Harry », déclare une source. « Elle est désolée qu’il ait raté quelque chose. »

Cependant, la nouvelle de l’amitié étroite de Charles et Doria tombe après qu’il a été relaté que la duchesse de Cornouailles est aussi haineuse de la relation étroite de Charles avec la princesse héritière Mary du Danemark. « Charles est un grand admirateur de Mary et pense qu’elle est un excellent modèle », a livré l’auteur royal Phil Dampier à nos confrères de New Idea.

« Pour Charles, une combinaison de beauté et d’intelligence est un gagnant infaillible, et il aime les femmes à qui il peut parler. « Mary est très au fait de tant de sujets, et il s’y réchauffe. Il pense que son travail avec l’ONU et diverses causes est brillant et il pense également qu’elle est une mère et une épouse fantastiques », a poursuivi Phil.

Par ailleurs, il n’est pas étonnant que Charles, 71 ans, et Mary, 48 ans, aient tombé. L’époux de Mary, le prince héritier Frederik, 52 ans, est un héritier direct du trône danois, et Charles sera peut-être roi d’Angleterre un jour. Mary a sans doute l’appui de Charles lorsqu’il s’agit de devenir un jour reine.

« Il aime la façon dont Mary jongle avec tant de rôles, réussissant à avoir une vie de famille merveilleuse, gardant les pieds sur terre, mais aussi être royale et se mobiliser pour aider la reine Margrethe en cas de besoin », a poursuivi Phil.