En échange avec « L’Obs », dans le contexte de la présentation de son ouvrage « Familia grande », Camille Kouchner détermine la nature de sa liaison avec son beau-père Olivier Duhamel qu’elle accuse d’avoir abusé de son frère jumeau, Victor, prénom qu’elle a attaqué pour les besoins de son ouvrage.

En effet, la juriste de 45 ans révèlent avoir aimé directement son beau-père quand il est entré dans la vie de leur mère. En fait, elle lui a tout de suite cru en elle, et le prenait comme un père.

« Et plus que ça. Il a apporté tellement d’intelligence et d’humour dans notre famille », a-t-elle livré, parlant même d’une nouvelle énergie, un nouveau souffle.

« Je m’en suis remise totalement à lui. Après le divorce de mes parents, j’avais besoin de tendresse, de bienveillance et surtout d’optimisme », a-t-elle précise. Le célèbre politologue lui a apporté « ça ». « Il me donnait confiance en la vie, nous étions complices. Et il avait un regard sur ma mère que je trouvais juste. Tout le monde était heureux… C’est difficile de se défaire de tout ça, je ne le souhaite pas d’ailleurs. C’est aussi pour ça que je préfère ne pas le nommer ».