Carla Bruni, l’épouse de Nicolas Sarkozy, a disparu des médias et cela pour une raison bien précise. La belle franco-italienne aurait fait un faux-pas en faisant des blagues sur les féministes et les personnes qui ont été atteintes par le coranavirus. Pour calmer les choses l’ex-président de la république lui a conseillé de se faire petite.

C’est le sujet de discussion de presque tous les grands médias comme « Oggi », « El Gente » ainsi que « El Pais ». Ce dernier l’aurait décrite comme étant très « humiliante ». Malgré ces tentatives d’excuses publiées sur son compte Instagram, son humour déplacé ne semble pas être pardonné.

« Tout le monde lui arrive des fois de faire des blagues de mauvais goût. Pour amuser la galerie ou pour faire rire les gens…», un extrait du long message qu’elle a publié pour se faire excuser.

Et cela ne reflète à aucun moment ses véritables sentiments. La sublime brune aurait été victime d’une terrible trahison d’un intime qui a pris un malin plaisir à la filmer lors d’un défilé de la fashion week sans qu’elle ne soit au courant.

Même après les conseils de son mari, Carla Bruni ne semble pas en finir avec cette affaire. Ses détracteurs n’arrêtent pas de lui lancer des piques : « Elle fait de l’humour à l’insu de son plein gré… pauvre fille », « Restes dans ton trou avec ton poursuivi en justice ».