Après avoir frôlé la mort en novembre dernier en raison de son AVC, Catherine Deneuve a été victime d’un pickpocket. Alors, un petit souci a été souligné par le magazine France Dimanche dans son édition datée du 17 juillet.

En effet, le magazine Paris Match qui lui a dédié sa Une a abordé aussi cette information.

En réalité, celle qui a renoué avec le tournage de son dernier film en région parisienne est une inconditionnelle d’antiquités. D’ailleurs, le magazine « Paris Match » a eu à le confirmer en publiant quelques photographies d’elle aux puces.

Alors, presque chaque week-end, lorsqu’elle n’a pas de tournage, Catherine Deneuve se rend aux puces.

« Afin d’y régler ses trouvailles en liquide, cette redoutable négociatrice a toujours une très grosse somme d’argent », annonce la publication.

Certainement, ce petit détail n’avait échappé à un filou qui aurait eu la malice de lui escamoter son porte-monnaie qui contenterait 3500 euros en liquide.

Malgré cette petite vicissitude, celle qui va revenir sur nos écrans dans quelques semaines n’est pas du tout choquée.

Cependant, elle continue d’ailleurs « à poursuivre ses visites à ses antiquaires préférés ».

Rappelons que Catherine Deneuve a d’ailleurs déjà eu l’occasion de souligner cette passion.