Même si on a l’impression que Charlène de Monaco est joyeuse dans ses sorties publiques, il semblerait qu’elle sombre toujours dans la dépression et n’arrive pas à dépasser cette période. Le prince Albert, ainsi que ses deux jumeaux sont d’un grand soutien pour elle.

 

[irp]

 

Dans une édition consacrée à l’ex nageuse, le magazine «Le Soir Mag », a publié une liste des princesses qui dépriment dont Charlène de Monaco. Elle n’arrive plus à suivre le rythme de ce milieu trop superficiel et faux.

Le magazine presse people compare le palais monégasque à « un monde obscure et très superficiel pour la princesse», et la langue serait l’un des plus gros problèmes et challenges pour Charlène de Monaco même après tant d’années de mariage.  Et le ‘ Folklore’ n’est vraiment pas sa tasse de thé.

La Première Dame de Monaco, est née dans le Zimbabwe en Afrique dans la nature, loin de ce monde superficiel  où règnent la méchanceté, l’hypocrisie et la soumission.

Lors d’une interview accordée à un magazine sud-africain, Charlène de Monaco a parlé à cœur ouvert de sa situation :

« Le plus gros défi, c’est de devoir sourire quand on a envie de pleurer. Les gens ne voient que ce que nous leurs permettons de voir.», a-t-elle révélé avec tristesse.