Charlène de Monaco péterait-elle de câble ? D’après le magazine Public, qui lui offre un dossier complet, cela est une certitude.

En effet, après le magazine « Ici Paris », c’est maintenant au tour du magazine « Public » de se demander dans sa parution datée du 24 décembre, sur l’état actuel de la mère des adorables Gabriella et Jacques, arrivée avec une boule à zéro à la traditionnelle cérémonie du sapin de Noël. En fait, sa coupe de cheveux aurait fait polémique.

En fait, elle aurait laissé « tout le palais bouche bée », précise l’hebdomadaire qui en partage les raisons.

Cependant, Charlène de Monaco voudrait marquer son autonomie dans un cadre très spécial car son mari, le prince Albert de Monaco, « s’apprêterait à passer » devant la justice à cause d’une plainte déposée pour reconnaissance de paternité.

Par ailleurs, à la mi-octobre, une jeune Brésilienne de 15 ans, résidant en Italie, lui avait expédié une lettre réclamant qu’il était son père. En effet, la teneur de ladite lettre était publiée par le magazine allemand Bunte.

Cependant, pour manque de réaction du souverain du Rocher, la maman de l’ado, une certaine Maria S, une Brésilienne d’une trentaine d’années d’âge, a arrêté la décision ferme à saisir le tribunal de Milan afin d’exiger un test de paternité. En fait, cette démarche sera jugée en février 2021. Il faut dire que cette logique aurait dicté le changement brusque de style capillaire de Charlène.