Après une halte très loin de la presse, Charlène de Monaco s’est affichée ce début octobre avec une jolie coupe de cheveux.

Dans l’une de ses parutions datant de 2018, le magazine Gala parlait de « la grande classe » à propos de Charlène de Monaco qui portait à ce temps-là une coupe garçonne. L’homme du prince Albert II de Monaco montraient une « allure fière et très tendance ». Et l’on peut dire qu’à aucune de ses sorties, elle n’a laissé un détail au hasard.

En confidence avec Paris Match il y a quelques années, Charlène de Monaco révélait qu’elle puisait l’inspiration chez la princesse Grâce. «

Elle fut à la fois une artiste talentueuse, un mécène pour le monde des arts, une figure de l’humanitaire, une icône de la mode, et aussi une mère dévouée, une princesse aimée, non seulement par son peuple mais par-delà les frontières », avait souligné la femme du prince Albert II de Monaco.

La maman des jumeaux Jacques et Gabriella est apparue ce 8 octobre dans une « tenue obscène en mode sans maquillage à Tbilissi », d’après que l’a précisé le magazine Tendances. Dans le cadre d’une visite du de rugby de Tbilissi et du village olympique, la princesse est arrivée avec un cadeau : un bus pour faciliter le club dans ses déplacements.

Accompagnée du ministre géorgien de l’Education, des Sciences, d la Culture et des Sports, Mikheil Chkhenkeli, et d’autres personnalités géorgiennes, cette intervention s’inscrivait dans le cadre des programmes de sa Fondation. Pendant son séjour en Géorgie, l’ex-championne de natation a été aussi à la Fondation Ai La, un centre de réhabilitation pour les enfants malentendants.

Puis, la mère de Gabriella et Jacques est allé à la rencontre d’une équipe de rugby locale à laquelle elle a fait un don d’un minibus afin de faciliter leurs déplacements. Via ce cadeau, Charlène de Monaco s’est assurée de la présence de l’école de rugby de Tbilissi à la dixième édition du tournoi de Sainte Dévote qui aura lieu à Monaco en 2021. Comme chaque année, il est organisé avec l’aide de la fondation de la princesse.

« Il faut dire que si son engagement a été congratulé, son look a étonné les observateurs. En effet, son accoutrement ne serait pas digne d’une princesse ! Cependant, très engagée pour le sport et l’éducation, notamment au travers de sa fondation, la maman de 42 ans des adorables Gabriella et Jacques n’a même pas été intéressée par ce bruit », a écrit Tendances. « Insolite à cette apparence : celle qui est connue pour être une icône de la mode apparaît ici dans une tenue décontractée presque sans maquillage », relate pour sa part le magazine allemand Bunte.