Celle qui serait enceinte de son troisième enfant, et second de son histoire avec Dimitri Rassam, Charlotte Casiraghi a sa technique propre de faire avec la timidité maladive qu’elle aurait bénéficiée de sa grand-mère, la princesse Grace.

En effet, cette méthode a été dévoilée par l’édition italienne du magazine « Vanity Fair » qui a défrayé aussi l’avènement imminent d’un nouvel héritier Grimaldi, en se fondant sur les photos postées par « Closer », où on la perçoit avec ses rondeurs durant son séjour italien. Elle serait en fait enceinte de cinq mois.

Et en marge de son article, la façon dont elle est parvenue à trouver l’équilibre émotionnel est déterminée. C’est le sport.

« Le sport m’a permis de me stabiliser émotionnellement et de trouver un certain équilibre », a-t-elle livré.

Cependant, la poltronnerie de la grand-mère de Charlotte Casiraghi est cette fois-ci montrée dans un documentaire qui lui a été dédié dans « France 2 ».

Par ailleurs, les révélations de sa biographe, Irène Frain, ont été récoltées.

« Elle est timide parce qu’elle n’est pas du tout sûre d’elle. Manifestement, elle doit moins briller que ses frères et sœurs », a-t-elle livré, évoquant une certaine insécurité et une angoisse de ne pas correspondre « aux rêves de ses parents ».

Il faut dire que cet état d’angoisse l’aurait pourchassé jusqu’à sa « mort le 14 septembre 1982.