Claire Chazal faisait déjà face à la déception de son émission sur « France 5 » qui fait une piètre émission. La voilà qui doit surmonter pire : l’homme de sa vie est décédé.

C’était le 18 mars, « son monde s’est effondré. Pour l’ancienne reine du JT de TF1, plus rien désormais ne sera jamais comme avant », cite le magazine « Ici Paris » dans son édition du 25 mars.

L’article précise aussi que leur vie ensemble était riche en « rapports passionnels et beaucoup d’engueulades ».

Et contrairement à ce qu’on pourrait comprendre, il ne s’agit pas d’une relation amoureuse entre les deux. Car l’homme en question n‘est autre que son mentor, Patrick Le Lay. Il était directeur de la chaîne TF1 durant plus de vingt ans avant de quitter son poste en 2008.

Ce natif des Côtes d’Armor vient de perdre la vie à l’âge avancé de 77 ans après avoir combattu farouchement une maladie dont la nature n’a pas été explicitement citée.

La journaliste Claire doit donc faire face de nouveau au spectre de la mort après la disparition de sa mère Josette il y a cinq ans maintenant. Elle n’a plus de repères.

« C’est Patrick qui est venue me chercher à l’époque où je présentais les journaux de la nuit sur Antenne 2. C’était un moment très dense avec la première guerre du Golfe. C’est peut-être pour ça qu’il m’a remarquée », s’était-elle rappelée dans une grande nostalgie.

N’oublions pas que Claire Chazal a été publiquement soutenue par Patrick Le Lay lors de son éviction en 2015.