Aujourd’hui, le célèbre chef cuisinier est vraiment comblé. Sur professionnel, il a battu des records d’audiences lors du confinement avec son émission « Tous en cuisine ». L’émission a captivé des millions des téléspectateurs ce qui a considérablement haussé la popularité de l’animateur de M6.

En effet, du côté, personnel, Cyril Lignac est fou amoureuse d’une jeune femme, qui reste à Saint-Tropez. D’ailleurs, Déborah a su gagner le cœur du beau cuisinier, qui a accumulé les histoires sans lendemain dans le passé.

En fait, selon la publication « Voici », Déborah a eu trois enfants dans une précédente relation et aurait fait en sorte de d’aider Cyril Lignac à se focaliser sur ses priorités. « Il aurait changé ses habitudes pour sa belle, en acceptant de lever le pied sur le boulot », d’après l’hebdomadaire souvent bien informé.

Signalons que leur toute dernière sortie romantique a eu lieu dernièrement. Les tourtereaux sont apparus s’amusant sur un yacht, près de Saint-Tropez. En fait, ce sont nos confrères de « Voici », qui ont dévoilé leur relation. Le couple a eu un véritable coup de foudre. Mais pour cause de son emploi du temps très chargé, les deux chéris n’ont pas eu l’occasion de se voir beaucoup ces dernières semaines.

Selon la publication Gala, Cyril Lignac « songerait même au mariage et à un bébé avec sa belle tropézienne. La brune de 41 ans, qui tient une bijouterie à Saint-Tropez et a déjà trois enfants, ne serait pas contre le fait d’en avoir un quatrième. Toutefois, Cyril Lignac tient à rester discret sur sa vie privée. ».


Et d’ajouter : « Pour la consolidation de son couple, l’animateur et cuisinier s’est résolu à un sacrifice. Il aurait « changé ses habitudes pour sa belle en a acceptant de lever le pied sur le boulot ». Toutefois, avec la crise sanitaire liée à la Covid-19, aucune date n’a été programmée pour l’instant. En effet, bien que les amants soient désireux d’officialiser leur amour, l’avenir est totalement incertain.

Il faut signaler que l’allure que prend la crise sanitaire, laissant présager une seconde vague, les freine de se lancer dans l’avenir, pour la plus grande triste de Cyril Lignac, qui était excité de bâtir lui aussi, son propre foyer.