À peine arrivée à Monaco, David Hallyday ne serait pas du tout fâché ou encore moins sous pression en principauté, sa seconde patrie.

En effet, David Hallyday emporte aussi la nationalité monégasque. Il n’est pas question de subir une quelconque pression de la part de sa belle-famille, les Pastor, dont la fortune serait comparable à celle de la famille princière.

Cette équanimité, le chanteur de 53 ans l’assurée en éternisant un moment d’intimité dans sa belle résidence, sans doute avec sa chère et tendre, qui continue de prouver sa discrétion.

Cependant, « Apéro Time » fait savoir que David Hallyday est en passe de finaliser le conflit qui l’oppose à sa belle-mère, Leticia.

 

 

De plus, cet artiste devrait récupérer les droits d’interprète, ceux de la chanson « Sang pour sang », dont il a composé la mélodie. D’ailleurs, David Hallyday aurait été forcé d’accélérer les négociations pour mettre fin avec cette tension familiale qui a scindé le clan en deux afin de se focaliser sur la finalisation de son nouvel album qu’il lancera cet été.

D’ailleurs, Paris Match évoque aussi la pression « la famille monégasque de son épouse, l’une des plus fortune de la principauté ».
Elle souhaitait (…) que le litige se règle rapidement, soumise notamment de la mauvaise publicité qu’elle engendrait ».