D’après les rumeurs, David Hallyday était dans une position très inconfortable lors des discussions autour de la succussion de Johnny Hallyday. Il serait pris entre deux feux, entre sa belle-mère et sa sœur Laura.

En effet, le magazine Paris Match a consacré un dossier aux relations entre les membres du clan et surtout à la façon dont les discussions ont été gérées.

Cependant, David Hallyday aurait été obligé de se mêler dans cette affaire en guise de solidarité avec sa sœur. Au début, le chanteur de 53 ans « était réfractaire » à l’aidée de déclencher une action judiciaire. Pour lui, cette histoire pourrait être traiter à l’amiable.

De plus, sa situation, en raison de son union mariage avec une riche monégasque n’est pas comparable à celle de Laura Smet.

Et même les discussions, ses avocats auraient marché sur des œufs afin ne de ne froisser ni Laura Smet ni Laeticia Hallyday présentées comme susceptibles.

« Dans cette affaire, les témoins se font rares. Le moindre impair pourrait faire capoter des discussions sensibles, fâcher l’épouse ou la fille aux forts tempéraments connus de tous. Le roi est mort. Les courtisans, eux, sont toujours là », a précisé le magazine people.
Finalement, dans cette affaire qui dure depuis deux ans, David Hallyday était le seul qui aurait fait preuve de son sang froid.