Un magazine people vient d’annoncer récemment que les deux filles de David Hallyday, tirés de son histoire avec l’ex reine des podiums d’Estelle Lefébure passaient davantage de temps avec leur mère que leur père. Une nouvelle qui aurait follement énervé le fils de Sylvie Vartan…

En effet, isolé au Portugal avec sa femme, la richissime héritière monégasque, Alexandra Pastor et leurs fils Cameron, la star aurait abandonné ses filles Ilona et Emma Smet. Estelle Lefébure qui se la coule douce avec ses filles, a dernièrement publié une photo sur Instagram, où la famille profite d’un brunch.

En fait, « Brunch avec ma sweet Emma Smet », écrivait la sublime blonde. Néanmoins, grâce au déconfinement, les deux filles ont pu prendre l’avoir pour Portugal afin de profiter du temps passé avec leur père.

Par ailleurs, David Hallyday a révélé être heureux que la fin de la guerre autour de l’héritage de son triste père, Johnny Hallyday, soit enfin tranché. « La rage, je ne l’ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus », a déclaré le fils de Sylvie Vartan dans le cadre d’une interview réalisée avec la publication Télé Loisirs.

« Le partage de la succession de Johnny Hallyday connaît un nouveau rebondissement puisque David Hallyday a décidé de se retirer de la course et de tout laisser à sa sœur aînée, Laura Smet », a déclaré Public, qui se base sur les confidences de Closer. « Une belle somme que David Hallyday refuse aujourd’hui pour faire profiter sa petite sœur Laura Smet d’un double pactole », a relaté l’hebdomadaire.

Par ailleurs, Laeticia Hallyday a enfin décidé de faire la paix avec ses beaux-enfa
nts, David Hallyday et Laura Smet. « Consciente que la situation née de la remise en cause de ces décisions ne pouvait durer plus longtemps, Laeticia a émis le souhait de parvenir à une entente avec les aînés de son mari. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille », on pouvait lire via un communiqué.