rôle déterminant joué par Brigitte Macron

Des rapports électriques entre Emmanuel Macron et son père, Jean-Michel Macron, le magazine Public y évoque dans sa parution de cette semaine. En fait, Brigitte Macron serait implicitement responsable de leur bouderie !

En fait, pour soutenir son propos, l’hebdomadaire se fonde sur les révélations faites par le père du président de la république dans les colonnes du « Monde ». il faut dire que leurs rapports seraient occasionnels, et ne se verraient que trois à quatre fois par an.

« Il faut dire qu’avec le fils, les relations sont complexes depuis des années déjà. Et si leur lien intellectuel a été fort – le neurologue initiant son fils ainé au grec ancien et à Nietzsche – c’est à d’autre qu’Emmanuel a réservé son affection », lâche la publication.

Par ailleurs, il est fait allusion dans un premier temps à la grand-mère du chef de l’État, Manette, cette directrice d’école dont le Président confirme qu’elle l’a élevée. Emmanuel Macron a attesté qu’il voulait habiter avec elle quand il avait cinq ans. « Un récit peu agréable pour ses propres parents », qui ne supporteraient pas d’être relégués au rôle de figurants ». « Emmanuel est capable de tirer de chacun ce qui peut lui rendre service à lui », a souffert d’ailleurs son père dans « Le Monde. Ce serait d’ailleurs Brigitte Macron qui malgré elle aurait creusé cette distance entre le père et le fils. Jean-Michel Macron aurait été missionné de mettre fin au couple, ce qui aurait provoqué une distance avec son fils.