Si Eric Dupond-Moretti a été contacté par Emmanuel Macron pour le ministère de la Justice, c’est non seulement pour ses aptitudes, mais c’est plus parce qu’il entendrait lui donner un rôle clé pour la prochaine présidentielle.

En effet, Emmanuel Macron ne s’est pas encore prononcé sur sa candidature, mais serait déjà en train de préparer la bataille, et le ministre de la Justice aurait un rôle à jouer, confirme Closer, qui rapporte une information du JDD.

En fait, Emmanuel Macron aurait besoin d’un véritable soutien dans la perspective d’un face à face au deuxième tour avec Marine Le Pen, même si celle-ci pourrait fort bien de ne pas se présenter pour cause de ses déconvenues judiciaires. En fait, la patronne du Rassemblent National est en effet supposée de détourner de fonds du Parlement européen.

Précisons par ailleurs qu’elle a déjà été condamnée dans ce premier volet de l’affaire à 300 000 euros par le tribunal de l’UE, et risque de faire dans les prochains mois être mise en examen. En fait, il s’agit d’un procès qui risque de se dérouler quelques mois avant la présidence de la république.

« Si elle est condamnée, Marine Le Pen ne pourra donc pas se présenter à la présidentielle 2022. Si tel est le cas, Emmanuel Macron pourra s’appuyer sur une personnalité de taille : Eric Dupond-Morreti ».