Alors qu’Éric Dupond-Moretti file vit le parfait amour avec Isabelle Boulay avec laquelle il a passé des bons moments dans le sud de la France, son bonheur est gâché par une critique violente de Muriel Robin qui a remis en question ses aptitudes professionnelles.

En effet, c’est sur la Côte d’Azur que l’actuel ministre de la Justice et sa ravissante québécoise ont été débusqués fin juillet, de jouissantes retrouvailles après des mois de distance à cause de la Covid-19.

Si Eric Dupond-Moretti était isolé à Paris lors du confinement, alors sa fiancée quant à elle est confinée avec son fils au Canada.

Cependant, les images de leurs retrouvailles sont disponibles dans le dernier Paris Match. En effet, ces derniers semblent amoureux comme au premier jour.

Et alors que tout va mieux pour le couple, voilà une attaque inattendue de Muriel Robin venir leur briser le coeur.
En effet, interrogée sur le décès de Jacqueline Sauvage qu’elle a signée à la télé, Muriel Robin a
« Je suis obligée de parler de la cause et c’est le meilleur moyen de rendre hommage à Jacqueline.

Le Grenelle qui a lieu en septembre nous a promis un bracelet électronique pour les agresseurs, un 3919 joignable 24 sur 24 et 7 jours sur 7 et des hébergements spécialisés », a-t-elle lâché.

Cela fera bientôt un an que ce Grenelle a eu lieu et rien n’existe encore en ces trois points », a lâché l’humoriste.

Comment avoir confiance en un pays où notre ministre de la Justice dit ne pas connaitre les chiffres des violences et s’étonne du nombre de viol en France.