Alors qu’il serait heureux en compagnie de sa partenaire Julie Gayet, l’ancien Président de la République s’est vu obligé d’intervenir pour faire taire les mauvaises langues une bonne fois pour toute.

Et cette mauvaise langue cette fois-ci n’est toute autre que Laurent Gerra.

C’est ce qui a été rapporté par la revue « France Dimanche » dans son numéro de cette semaine consacrant un article exclusif à l’ancien Chef d’Etat afin de revenir sur les moqueries de Laurent Gerra à son égard, dans le cadre de sa chronique sur RTL.

François Hollande se dit blessé.
—————-
«Il m’avait dit qu’il avait trouvé ça cruel » explique dans un premier temps l’imitateur, qui serait toujours aux anges après avoir goûté aux plaisirs d’être papa.

« Moi je pense qu’il a de l’humour tout de même puisque à chaque fois qu’il est venu pendant la campagne présidentielle, il riait » continue-t-il.

La revue « Gala » de son côté revient sur le passé de François Hollande, qui aurait eu un père plutôt autoritaire et que ce rire n’est tout autre qu’un mécanisme de défense qu’il aurait développé étant petit.

Jean-Paul Miallet, psychiatre nous explique davantage.

« François Hollande, a semble-t-il eu des relations contrastées avec ses parents. Il fut profondément uni à sa mère dévouée et affectueuse, qui faisait pare-feu à un père autoritaire. Il a donc tendance à chercher des femmes protectrices ».