Longtemps silencieux au sujet de sa rupture avec Charlotte Casiraghi, Gad Elmaleh décide enfin d’en parler sans pour autant être direct.

Si pour Charlotte Casiraghi c’était essentiellement la distance, pour l’humoriste, c’était plutôt le fait de prouver qu’il pouvait toujours charmer le cœur des femmes « New-Yorkaises ». Une décision, qui, jusqu’à ce jour, son ex-femme ne comprendrait toujours pas.

C’est ce qui a été précisé par Gad Elmaleh lors de son passage sur « Passage des arts », l’émission à succès diffusée sur France 5 et présentée par Claire Chazal, à l’occasion de la promotion de son dernier album de adaptations des titres de Claude Nougarou, « Dansez sur moi ».

« J’ai jamais fait de l’humour pour faire le con. J’ai fait de l’humour pour dire à mes parents que je les aimais, j’ai fait de l’humour pour dire que j’étais révolté ou en colère » explique alors Gad Elmaleh dans un premier temps avant de revenir sur sa quête vers les Etats-Unis afin de retrouver sa touche de créativité et d’humour qu’il avait perdue.

« Je crois aussi que je voulais voir par rapport à mon histoire, mes histoires d’amours, mon rapport aux femmes, si j’allais pouvoir séduire une femme qui ne sait absolument pas qui je suis, ce que je représente en France, j’ai voulu tester ça. Je l’ai testé… » aurait-il conclu.

Une chose est sûre, ses tentatives n’auraient toujours pas donné de résultats puisqu’il serait toujours célibataire depuis l’implosion de son couple avec Charlotte Casiraghi.