Malgré la séparation observée ces deux dernières années, Jade et Joy Hallyday ont toujours le soutien de leur sœur Laura Smet, qui est connue pour son franc parlé.

E effet, l’actrice qui attend son premier enfant fait la différence entre son conflit avec Laeticia Hallyday qu’elle ne considère pas du tout, et les filles de celle-ci, Jade et Joy.

En fait, dans son combat pour la reconnaissance ses droits, ses petites sœurs y sont aussi concernées, a indiqué « Le Parisien » qui évoque aussi cette querelle familiale.

Cependant, le quotidien reprend les révélations de l’actrice au micro de RTL, où elle rétorquait à l’interview de la veuve du Taulier dans Paris Match.

Soulignons que laura Smet a affirmé qu’elle détenait le droit moral.

« Je l’ai, affirme à juste titre Laura Smet. David, aussi. Jade et Joy, aussi. Le droit financier, c’est autre chose », a-t-elle précisé. Le droit moral, je pourrai toujours dire oui ou non (NDLR : à l’utilisation du nom de son père pour un film, vente d’objet) », a-t-elle ajouté.

« Je n’ai pas très envie que mon père devienne un manège d’Euro Disney », a-t-elle lâché. Cette opinion, David Hallyday en est aussi d’avis. Par ailleurs, le chanteur refuse de voir des coussins Johnny Hallyday.