Traitée de mythomane par Geneviève de Fontenay, Nathalie Marquay a eu l’opportunité de lui rétorquer, et relate le pétage de plombs de Jean-Pierre Pernaut. Il était très emporté.

« Elle a été ma deuxième maman », évoque dans un premier temps l’ex reine de beauté, qui confirmait dans « Touche pas à mon poste » que la dame au chapeau a failli disloquer son couple.

En effet, elle aurait approché France Dimanche pour annoncer la proximité de Nathalie Marquay avec Daniel Ducruet, l’ex-époux de Stéphanie de Monaco, son partenaire dans la Ferme Célébrité, la télé-réalité de TF1.

« Mais je ne peux pas la laisser dire comme elle le fait dans cette lettre que je dois tout à Miss France : c’est faux. À l’époque, être Miss France n’ouvrait pas les portes comme aujourd’hui, bien au contraire, ça m’a mis des barrières ! J’ai dû me battre pour travailler, j’ai fait plein de petits boulots parce que pour tout le monde, être Miss France signifiait qu’on avait un pois chiche dans la tête ! », réplique-t-elle ensuite dans Télé Loisirs. » Être actrice en étant Miss France était quasiment impossible ».

« Si je mens, ça veut dire que Jean-Pierre Pernaut ment aussi ! », confie-t-elle ensuite. Nathalie Marquay se souvient ensuite que le jour de la supposée relation avec Daniel Ducruet a été défrayée, Jean-Pierre Pernaut était entré dans une très colère forte.

« On était en voiture, il s’est arrêté sur le bas-côté, l’a appelée et je ne l’avais jamais vu hurler aussi fort ! Il l’a injuriée ! Avec toute cette histoire, Madame de Fontenay aurait pu briser ma famille… »