Impliqué dans une jolie relation avec Julie Gayet depuis cinq ans, François Hollande s’est montré négatif sur un vaccin contre le Coronavirus en craignant l’empoissonnement. Une révélation qui en dévoile tout.

En fait, le Canard Enchainé a expliqué les propos de l’ex président de la république, répliquant à Jean-Luc Mélenchon, le patron des Insoumis, soutenant les vaccins chinois et cubain, tout en se montrant dubitatif sur le vaccin Pfizer.

« Je ne suis pas rassuré, a-t-il déclaré, par une nouvelle astuce dont on ne maîtrise pas les retombés. Je ne veux pas être un cobaye. ».

Par ailleurs, ce message a été commentée par François Hollande, qui a rétorqué à son ancien adversaire.

« Je dis à Mélenchon : vas-y, commence par le vaccin cubain ! », lui a-t-il lâché devant quelques amis, en parlant sous le ton de la raillerie une crainte de se faire nuire. En tout cas, moi, je ne prends ni le vaccin chinois, ni le vaccin cubain, ni le vaccin russe, j’aurais trop peur d’être empoisonné. ». François Hollande n’a pas oublié de parler de quelques souvenirs.

« Quand il était au PS, il défendait la Chine contre le Tibet ; chaque fois qu’on attaquait les Chinois, il disait que les Chinois avaient raison. Il défendait les Serbes contre les Kosovars, et il a toujours défendu les Russes. Ce n’est pas nouveau. Le seul domaine où il ait basculé, c’est la laïcité. », a dévoilé le mari de Julie Gayet.