April Benayoum, la dauphine de Miss France, s’est livrée durant une entrevue réalisée avec Var Matin, et il n’a pas été question de son attirance pour Kev Adams, mais des injures antisémites dont elle a reçu.

En effet, le coup de cœur de la ravissante blonde pour l’ex fiancé d’Iris Mittenaere a été abordé par le magazine « Voici ».
—————-
En fait, April Benayoum, 21 ans, n’y croit pas, par contre, rétorquer aux attaques portées à son encontre par certains agités sur la toile auxquels l’anonymat donnent des ailes.

« Je n’ai bien sûr rien vu en direct. J’ai appris l’existence de ces propos par mes proches », a indiqué la jeune femme dont la mère est d’origine italienne et dont le père est d’origine israélienne.
—————-
« C’est triste d’assister à de tels comportements en 2020. Je condamne bien évidemment ces propos, mais ça ne me touche absolument pas », a-t-elle précisé. Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur, a également répliqué à ces insultes sur Twitter. « Je suis profondément choqué par la pluie d’insultes antisémites contre Miss Provence », a-t-il annoncé sur ce site de micro-blogging. Nous ne devons rien laisser passer. Honte à leurs auteurs. Les services de police et de gendarmerie sont mobilisés ».