Interrogé par Nice matin ce dernier jour, Steeve le finaliste malheureux de l’édition 2019 de « Koh-lanta », est revenu sur son aventure dans ce jeu. Ce dernier a fait savoir que depuis sa participation à l’émission de TF1, il éprouve des difficultés à retrouver sa vie normale puisqu’il en garde des « séquelles physiologiques et psychologiques ». Et son témoignage tombe au même moment que les premières informations dévoilées sur la prochaine saison de « Koh-Lanta ».

Quelques jours après la victoire de Naoil lors de la finale de « Koh-Lanta », les premières informations sur la prochaine édition ont été révélées. En effet, le 22 juin dernier, le magazine Télé-Loisirs a révélé la mise en place d’une nouvelle règle qui devrait chambouler l’aventure des nouveaux candidats. Ceux-ci ne seront plus groupés en deux équipes, mais en quatre. Une décision que la production venait d’arrêter dans l’intention de pouvoir instaurer une nouvelle composition. En effet, les aventuriers anonymes seront répartis en fonction de leur contrée d’origine. Ainsi, les téléspectateurs découvriront les équipes « Nord », « Sud », « Grand Ouest » et « Grand Est ».

Denis Brongniart avait déjà évoqué un grand changement dans un entretien accordé au Parisien. « Je peux vous dire que ça va encore remuer dans les chaumières ! Son démarrage sera du jamais vu à ‘Koh-Lanta’. Les candidats ont été chamboulés. Certains téléspectateurs avaleront peut-être un morceau de pizza de travers en regardant ça », disait-il.

UNE PERTE DE POIDS CONSÉQUENTE

Cela dit, pendant qu’on attend la date de diffusion de cette nouvelle saison de « Koh-Lanta », un finaliste de la 20e saison s’est confié sur son aventure. Il s’agit de Steeve, premier candidat à tomber des poteaux face à Maud et Cindy. Cette dernière avait choisi Maud pour la finale. C’est elle qui avait remporté cette édition 2019. En revenant sur ce qu’il a vécu dans un entretien à Nice-Matin, Steeve a raconté ce par quoi il est passé. « Je ne veux pas cracher dans la soupe, ‘Koh-Lanta’ est resté en moi, gravé comme une aventure unique. Sauf que tu en reviens avec plein de séquelles physiologiques et psychologiques. On a passé onze jours sans manger au début. Certains croient qu’on nous donne des Mars ou du Fanta hors caméra. Ce n’est pas vrai ! Moi, j’ai fait un malaise avant le jeu, j’ai demandé un sucre : rien du tout, ils m’ont allongé une demi-heure et j’ai fait le parcours du combattant. En 43 jours, j’ai perdu beaucoup de poids, 22 kilos, c’était brutal. Après tu as des problèmes de digestion, des problèmes musculaires », a-t-il dit.

Dans ledit entretien, Steeve a également abordé le sujet de son retour en France, que nos confrères ont qualifié d’« extrêmement violent ». « Je suis rentré. Trois jours après, j’étais au boulot. J’étais directeur de territoire (il est travailleur social pour les quartiers sensibles de Nice-Est pour la mairie de Nice, NDLR), mais je n’étais pas apte à diriger une équipe, j’étais HS. Du coup, j’ai échangé ma place avec celle de mon adjoint. Je ne le regrette pas et je remercie le maire de m’avoir laissé cette possibilité. J’ai eu du mal à renouer un dialogue avec ma famille, mes proches », a-t-il ajouté.