Alors qu’on pensait que l’animateur chouchou des français était à la tête d’une grande fortune, en réalité, c’est un peu plus compliqué que cela. Dernièrement, le magazine économique « Capital », avait réservé tout un dossier sur l’époux de Nathalie Page et dévoile un patrimoine colossal.

En effet, le père de famille qui est qualifié avant tout comme un producteur de renom, ensuite, comme un homme d’affaires terrible. En fait, ce dernier a réussi à gagner des contrats qui ont propulsé sa carrière. Alors, aujourd’hui, il serait multimillionnaire.

À en croire les propos de nos confrères de « Capital », le chef de famille de quatre enfants toucherait « entre 750 000 euros et 1 million d’euros par an grâce à ses émissions, dont Tout le monde veut prendre sa place et N’oubliez pas les paroles, sans oublier ses quelques 120 000 à 150 000 euros par an sur France inter ».

Cependant, il serait aussi bien placé dans d’autres domaines d’affaires. En effet, l’animateur vedette de France 2, possède une magnifique villa au sein de la capitale française mais également dans la très chic ville de Saint Tropez, qui a une piscine olympique.

Signalons que Nagui, aime aussi une vie de luxe et a d’ailleurs, acquis une Porsche de collection de 1965. Il compte également une cinquantaine de paires de Louboutin, sa marque de chaussures préférée ! il sied de rappelons, que le prix moyen de ce modèle de chaussures est d’environ 1000 euros.

Par contre, d’après certains confrères, l’animateur phare de la deuxième chaîne fait face à certaines épreuves. À vrai dire, la Covid-19 a compris certains de ses projets professionnels.



Nagui essayerait « de trouver une solution pour sortir de cette crise, mais malgré ses efforts, rien ne va plus ». Et d’ajouter : « Rien ne va plus, (…) au sortir des studios de France télévisions, en croisant l’animateur, on a vu une chose attristante qui n’était pas arrivée depuis fort longtemps, ne souriait pas ».

Seulement le mari de Nathalie Page, se débrouille comme il peut afin de vivre avec ce confinement.

« Je redécouvre aussi les jeux de société et les parties de cache-cache, car nous avons la chance d’avoir un jardin. », a-t-il fait savoir selon nos confrères d’Ici Paris.