L’année 2021 s’annonce catastrophique pour Laeticia Hallyday et Jalil Lespert qui risquent de ne pas se voir que pour le mois de mars prochain !

En effet, après un séjour de rêves passé ensemble, Jalil Lespert se voit refuser son entrée sur le territoire américain en raison des restrictions sanitaires et son dossier ne pourra être revu que vers la fin du mois de mars.

Celui qui partagerait le quotidien de la veuve du Taulier en serait déçu, lui qui aurait présenté tous les documents demandés par les autorités américaines. Un projet de repérage pour le prochain biopic sur Johnny Hallyday ainsi qu’une rencontre avec un producteur américain auraient été présentés comme motifs.

Une décision qui aurait poussé Laeticia Hallyday à considérer l’éventualité de quitter Los Angeles définitivement pour les années à venir, laisse comprendre la revue « Paris Match » dans une de ses dernières éditions.

« Je reste à Los Angeles pour le moment, car c’est une promesse que j’ai faite à Johnny. Il voulait que ses filles soient éduquées aux Etats-Unis. Il reste trois ans d’études à Jade, cinq pour Joy. Quand on s’y est installés, il y a treize ans, je détestais cette ville » explique l’heureuse maman de Joy et Jade Hallyday.

« Parfois, je me demande si l’Amérique d’aujourd’hui, celle de Trump, rendrait toujours Johnny heureux. Ce n’est plus vraiment la terre promise. Mais il reste ma fidélité aux rêves qu’il a faits » aurait-elle ajouté.

« Je sais que je dois apprendre à vivre dans le présent et plus dans le passé, mais c’est encore trop difficile. Peut-être que je finirai par y parvenir » finit-elle par conclure.