Contrairement aux allégations, Laeticia Hallyday n’aurait aucune intention d’habiter en France avec Pascal, son fiancé depuis un an et demi. Pas question pour l’instant d’abandonner Los Angeles, là où ses filles ont leurs habitudes. Sa réaction.

En effet, la veuve du Taulier se livre au courant d’une entrevue réalisée avec Parisien dans le cadre de la sortie du coffret « Johnny :

—————-
Son rêve américain ». En effet, il sera sur le marché ce jeudi.

Et la fascinante blonde n’a pas évité une question sur la possibilité de rester à Los Angeles.
—————-

Elle rétorque par oui et évoque sa nationalité américaine. Pas question de revenir définitivement en France. « La cérémonie officielle a eu lieu en septembre. Là encore, j’ai respecté ses volontés, je suis allée au bout de la naturalisation », a souligné Laeticia Hallyday, rappelant qu’elle l’a fait pour le père de ses enfants.

« Et j’en suis très fière. J’ai beaucoup appris des États-Unis en treize ans. Au début, je n’aimais pas Los Angeles. Je trouvais cette ville

sans âme, sans culture, tentaculaire », a-t-elle précisé, évoquant que même s’elle a la double nationalité, elle est française d’abord.

« Ce sont mes racines », lâche celle qui ne sait pas encore s’elle doit vendre sa maison de Marnes-la-coquette.

« Je vais garder celle de Saint-Barth, c’est une maison familiale, mais je vais devoir me séparer de notre maison à Los Angeles », a-t-elle précisé. Johnny n’est plus là, et elle est trop grande pour nous trois. Nous allons prendre une maison plus petite. Les filles pourront ainsi aller au bout de leurs études aux Etats-Unis. Après, elles feront ce qu’elles voudront. Je respecterai leurs choix de vie ».