Celle qui est à l’affiche de « La Garçonne », la série dans laquelle elle incarne le rôle de trois personnages dont celui d’un an, Laura Smet a tiré son inspiration de son ami Benoît Magimel.

En effet, ce coup de cœur, celle qui donnerait naissance son premier enfant à la fin de l’été le signale dans les colonnes de Télé-câble Sat Hebdo. Et elle en profite afin d’avouer qu’elle a eu blessé son époux en voyant les hommes dans la rue.

« Oui, mais j’ai surtout les hommes. Mon mec n’en pouvait plus que les regarde dans la rue », a-t-elle livré, indiquant que c’était pour la bonne cause.

Laura Smet voulait comprendre comment un homme réagit, comment il se lève quand il est surpris ».

« J’ai beaucoup pensé à mon ami acteur Benoît Magimel. Il a quelque chose d’impassible dans le visage et de féminin dans les traits. », lâche ensuite Laura Smet, qui serait plus calme depuis la fin de la guerre autour de la succession du taulier qui l’a opposée pendant près de deux ans et demi à sa belle-mère Laeticia Hallyday.

« Et également de Chaplin qui se servait de son corps sans avoir besoin de parler », a-t-elle précisé.

« C’est un cadeau formidable, même si cela a été physique. C’est aussi une responsabilité. Et pour une actrice, jouer un homme, c’est un rêve », poursuit Laura Smet. Pour moi, ça reste un souvenir très fort. J’ai été particulièrement heureuse sur ce plateau. Je ne sais pas si je revivrai ça un jour.