Laura Smet, qui s’est dernièrement livrée sur son avenir, particulièrement celui de maman pour la première fois qu’elle est sur le point de devenir et elle heureuse d’une joyeuse nouvelle.

En effet, celle liée au succès de la série La Garçonne dans laquelle elle endosse trois personnages qui ont vécu pendant les années folles. Surtout celui de Louise Kerlac, une femme qui se fait passer pour un homme afin de découvrira vérité sur la disparition de l’un de ses potes. Alors, les deux premiers épisodes de la série historique ont été proposés pour la première fois sur France 2 ce lundi 31 août.

En fait, ils auraient battu le record d’audience. Ce soir-là, TF1 ne serait pas parvenu à faire mieux que la deuxième chaîne, qui enregistrait 4,52 millions de téléspectateurs au cours de la diffusion du premier épisode, et 4,15 millions durant le deuxième. Cependant, à en croire le site Gala, «sa (Laura Smet) performance n’a pas convaincu, pas plus que tout le reste ».

D’après le site, les téléspectateurs auraient repéré des « erreurs au niveau des dialogues », reconnaissant un « vocabulaire un peu trop actuel » comparé à celui des années folles, la période pendant laquelle a eu lieu le récit.

« Manque plus qu’un “zyva wesh”, ou “ta mère la teupu” et on est bons là !», commentait un cybernaute qui ne donne pas l’impression d’être convaincu par l’usage de termes comme « morfler », « putain », « dans la merde », ou encore « défoncer » à une telle période, a relaté gala.

Par ailleurs, décrite comme « ridicule », la série est perçue par certains comme un « échec ». « C’est très mauvais, mal écrit, on n’y croit pas… Des faux raccords de partout ! Mettre autant de fric là dedans est une honte ! », a écrit un autre téléspectateur apparemment peu persuadé lui aussi par le contenu proposé ce lundi par France 2.

Il faut dire que d’autres ont souligné les failles sur le plan technique de la série. « J’ai vraiment du mal à suivre les dialogues, je n’entends rien et les voix sont comme étouffées. C’est normal ? Alors que la musique est claire », a commenté un téléspectateurs ce soir-là, voulant sans doute savoir s’il était le seul à vivre cet ennui.