La journaliste Léa Salamé, leader du petit écran, qui fait parler tout le monde en France. En effet, sa personnalité de feu et son sourire si séduisante lui permettent de questionner de manière pertinente ses invités. La jeune femme qui a l’habitude d’interviewer les personnalités politiques les plus influentes, est vraiment appréciée par les téléspectateurs …

En effet, c’est un motif de fierté pour la jolie brune qui a vient une nouvelle fois d’interviewer le président de la république le jour de la fête Nationale, en compagnie de Gilles Bouleau, tandis qu’à la place était pressentie la journaliste phare de France 2, Anne-Claire Coudray. « Les allocutions à la télévision sans contradiction, ça va un moment », a confirmé un haut cadre. Une remarque qui risque de fâcher Brigitte Macron, Léa Salamé ayant déjà démontré ce dont elle est capable dans ce cadre.

« Pourtant, le président de République ne garde pas un bon souvenir d’un échange avec Léa Salamé, qui l’aurait exaspéré en lui posant des questions sur les couvertures de Paris Match, où il apparaissait avec Brigitte Macron. Un échange houleux dans l’émission politique sur France 2 », annonçait le site LeGossip.

Dernièrement, Léa Salamé avait fait parler d’elle encore et aurait eu la honte de sa vie. En effet, Celle qui a toujours su faire face à des situations très tendues, aurait tout simplement craqué, comme le reste des humains être humain …

Par ailleurs, elle s’est remémoré d’avoir réalisé une entrevue politique avec Alain Juppé qui l’a complètement ignorée. Son apathie a choqué la célèbre journaliste, qui a mis du temps à se faire un style à la fois aimé, mais aussi redouté …

« Je suis restée seule, ayant essayé de le taquiner, et il ne voulait pas jouer le jeu. Je n’ai même pas été calculée par lui. Cette personne n’est même pas titillée, elle s’en fiche. C’est de l’indifférence et c’est un énorme échec », a admis la journaliste de France 2, qui se rappelle d’un moment très bizarre devant des millions de téléspectateurs.

En ce jour, elle essaye de donner bonne image même si la situation ne s’y prête pas forcément.
Dieu merci, elle n’a plus jamais fait face à ce genre de situation. Il faut dire que souvent les personnalités politiques jouent le jeu en répondant à ses questions …