Au cours de décennies passées, on parlait plus de maladies cardiaques qui représentaient la première cause de mortalité dans notre pays et qui faisait périr chaque année des milliers de français.

Alors, suites à l’avancée technologique et au développement générale de la médecine, on a pu constater que le nombre de décès en lien avec ces maladies dans notre pays a considérablement baissé depuis un bon nombre d’années.

Cependant, la lutte contre la maladie ne s’arrête malheureusement jamais et si les pathologies du cœur ont perdu leur triste première place, alors ce sont les cancers qui en ont profité pour la prendre.

C’est devenu donc depuis quelques années le point focal de lutte du côté de la recherche à côté d’autre terribles maladies comme Alzheimer ou bien Parkinson pour ne citer qu’elles. Là encore, les résultats sont palpables.

Ainsi, la prise en charge à temps de cancers s’est améliorée et avec les nouveaux traitements qui apparaissent les choses semblent s’améliorer.

En effet, on a accéléré avec les tests afin que l’on puisse diagnostiquer les plus vites possibles les maladies.

Alice nous raconte son combat
En fait, cette lutte contre le cancer, la jeune Alice Detollenaere a par malheur dû y participer il n’y a pas si longtemps. En effet, elle a été diagnostiquée avec un cancer du sein pendant qu’elle n’a que 33 ans !

Soulignons que c’est l’année passée, qu’elle avait brutalement ressenti une grosseur dans l’un de ses seins et qu’elle a consulté son médecin qui après une biopsie lui a confié la triste nouvelle. Ainsi, a commencé son combat.

Celui-ci persistera pendant plusieurs mois lesquels Alice sera épuisée tant physiquement que mentalement, mais elle ne lâchera jamais et finira par écraser cette fichue maladie. En ce jour, elle rappelle sur ce moment.

Après une mastectomie, la jeune femme a en effet pu clamer sa joie sur la Toile, la lutte contre le cancer est terminée ! Elle a aussi extériorisé son désir de ne pas subir d’opération de chirurgie esthétique afin de se remémorer chaque matin le rappelle à l’ordre de la vie qu’elle a subie.