The Times lors du 21 juin aborde que Winona, a parlé de l’incident d’antisémitisme dans une interview. Selon Winona, le sujet de la foi juive a été soulevé et Mel Gibson lui aurait demandé si elle était juive.

Mais les choses remontent très loin avec le comportement problématique de l’acteur.

En 1991, il a été accusé d’avoir fait des déclarations homophobes à un journal espagnol et lorsqu’il a demandé des excuses, il a déclaré dans une interview à Playboy: « Quand l’enfer gèle. »

Et quand l’écrivain du New York Times Frank Rich a critiqué son film, La Passion du Christ, il a déclaré au New Yorker: « Je veux ses intestins sur un bâton. »

L’acteur et sa discution avec Wynona Ryder qui confirme qu’elle a reçu des excuses après l’incident : « Mel Gibson fumait un cigare, et nous parlions tous et il a dit à mon ami, qui est gay : ‘Oh attends, je vais attraper le Sida ? Et puis quelque chose est arrivé à propos des Juifs, et il a dit ‘Tu n’es pas une resquilleuse de four, n’est-ce pas? »

 

 

Commentaire antisémite avec la police en 2006

L’avocat de Mel Gibson a réagi pour défendre l’acteur face à Wynona Ryder : « C’est totalement faux. Elle a menti à ce sujet il y a plus de dix ans, lorsqu’elle a parlé à la presse, et elle ment encore aujourd’hui. Elle a également menti sur le fait qu’il ait essayé de s’excuser auprès d’elle à l’époque. Il lui a tendu la main, il y a de nombreuses années, pour la confronter à ses mensonges et elle a refusé d’en parler avec lui », s’est exprimé son avocat.

En 2006, quand il a été arrêté pour la police en Californie, il aurait déclaré aux policiers: « Les Juifs sont responsables de toutes les guerres dans le monde. »

Cependant, il a dit plus tard qu’il ne faisait de discrimination contre personne, il avait seulement une « dépression nerveuse » qui l’a amené à le dire. L’acteur de Braveheart a fait alors des commentaires antisémites après avoir été arrêté pour conduite sous influence en 2006