On savait Lorie atteinte d’une maladie gynécologique qu’est l’endométriose. Mais ce n’est pas si simple que ça.

Non seulement cette pathologie l’empêche de tomber enceinte, mais elle lui complique aussi la vie au quotidien. C’est ce que dit la star en tout cas lors de sa participation à l’émission de Daphné Bürki sur France 2, où elle livre ses problèmes de santé.

« On ne sait pas trop d’où vient l’endométriose, et on ne sait pas la guérir, mais on sait la stopper en évitant la propagation en nous donnant un traitement hormonal qui stoppe les règles », a expliqué celle qui joue le rôle principal dans la série « Demain nous appartient » diffusée sur TF1.

En plus d’être douloureuse, cette maladie atteint la fertilité de la personne. C’est pour cela que la star a décidé de congeler ses ovocytes, une méthode que peuvent utiliser les malades en France si elles sont à un stade avancé.

Mais puisqu’elle n’en fait pas partie, elle a choisi de partir le faire en Espagne, où c’est autorisé. Apparemment, ce ne fut pas une partie de plaisir et c’était extrêmement douloureux.

« Ce sont des nodules qui peuvent s’attaquer partout et peuvent se propager et attaquer les autres organes. C’est mon cas », a-t-elle détaillé concernant sa maladie.

Elle a aussi subi une opération où on lui a retiré des « bouts du tube digestif, de l’extérieur de l’utérus ». « J’ai encore des nodules au niveau du diaphragme », a-t-elle tristement déploré.