En pleine discussion de l’entre-deux-tours des élections présidentielles, Marine Le Pen aurait outré la Première Dame avec un commentaire plutôt déplacée que la patronne du Rassemblement National regretterait par la suite.

« Je vois que vous cherchez à jouer avec moi à l’élève et au professeur, mais en ce qui me concerne, ce n’est pas particulièrement mon truc » aurait lancé Marine Le Pen au Président de la République, une pique adressée plus particulièrement à Brigitte Macron qui fut l’enseignante de son époux au Lycée « La Providence ».

Une décision que Marine Le Pen pourrait regretter à 16 mois de la prochaine date, comme en témoigne d’ailleurs ses propos dans le cadre d’un documentaire de Benjamin Colmon et Cécile Cornudet, « Face à Face pour l’Elysée », dont la diffusion est prévue pour le 18 janvier sur LCP.

«Je ne cherche pas d’excuse. Je ne me défausse pas de mes responsabilités. Je ne cherche pas la responsabilité de mes collaborateurs. J’assume intégralement la responsabilité de ce qui s’est passé» aurait-elle confié dans un premier temps.

«J’ai fait le choix d’être offensive. Ce qui est certain, c’est que, la prochaine fois, je ferai autrement » finit-elle par conclure.