Si les tensions sont toujours au rendez-vous entre Kate Middleton et Meghan Markle, cette dernière décide enfin de se prononcer et briser le silence.

«Elle parle enfin» peut-on lire comme titre en première page de la revue «In Touch» dédiant un dossier détaillé au sujet de la famille royale et plus exactement au sujet des Cambridges et des Sussex.

« Elle veut la fin de la monarchie une fois la reine décédée » est-il expliqué par la revue américaine.

Du point de vue de Meghan Markle, le Prince William ainsi que le Prince Charles manquerait cette «touche finale» pour moderniser l’institution monarchique. Ils seraient toujours prisonniers de leur conservartisme ce qui pourrait bien conduire à l’implosion du palais.

La Reine Elizabeth II serait d’ailleurs la dernière monarque.

Par ailleurs, la même revue people revient sur le denrier ouvrage intitulé «Finding Freedom», ou encore «Harry et Meghan, libres» en version française, racontant l’histoire des Sussex et leur aventure qui aurait conduit à quitter la famille royale.

A lire l’interprétation de la revue «Point de Vue», ce livre porterait un sacré coup à l’image de la Duchesse de Sussex, qui, d’une certaine manière, se comparaient à la Prince Diana. Leurs personnalités sont de loin très différentes.

« Diana était la princesse d’un peuple qui pardonnera mal aux Sussex de geindre quand des millions de gens vivent dans l’incertitude du lendemain » explique la revue people.

« Un couple enfermé dans une bulle victimaire presque paranoïaque. Ce livre ne pouvais tomber plus mal », laisse comprendre la revue «Paris Match» de son côté.