Il n’y a pas longtemps, la majorité des pays dans le monde entier était confinée pour inviter les risques de propagation du covid-19. Malheureusement cette pandémie a frappé durement plusieurs secteurs qui auront du mal à se relever. En effet, c’est particulièrement le cas du secteur de la restauration ou encore du divertissement, qui ont était durement frappés par ce fléau.

La télévision n’a elle non plus pas été épargnée et plusieurs émissions ont été simplement annulés ou bien tournés sans le public pour des raisons valables. Suite à ce phénomène qui touche la France par exemple, Michel Drucker avait choisi de se rendre dans sa résidence située dans le sud de la France.

« J’ai eu le temps de quitter Paris lundi soir très tard, après avoir enregistré de justesse mes émission. Je me mets en stand-by et je fais très attention, j’ai des gants, j’ai du gel, je prends ma température comme tout le monde et, en plus, je suis hypocondriaque. Je vais faire un peu d’exercice, seul évidemment. », Avait-il révélé à l’époque, à nos confrères de Voici.

Durant cette période très mouvementé, certaines personnes essayent vivre comme elles le peuvent. Et pour d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au covid-19 dont on connait la fin, amènent les couples à se quereller encore plus et créent des tensions plus importantes que d’habitude.

Cependant, pour l’animateur de « Vivement Dimanche », cette période de sa vie a été difficile à gérer. En effet, lorsqu’il était confiné, il a beaucoup pensé à l’humiliation qu’il a subi durant son passage dans l’émission « Touche pas à mon poste » sur C8. visiblement, le trublion de C8 et ses chroniqueurs se sont lâchés sur l’animateur de 77 ans.

Quand l’animateur vedette de France 2 a exprimé ses ressentis sur le décès de son grand ami, Johnny Hallyday, mort en 2017 suite un terrible cancer, Michel Drucker a été moqué par certains chroniqueurs de l’émission. Les rires et les regards moqueurs se sont accentués. Les téléspectateurs ont été ébahis de l’accueil réservé à ce dernier de la télévision.