Quand l’amour dans un couple est fort, il peut faire à la fois de grandes étincelles quand tout va pour le mieux.

Mais si c’est le contraire, les conséquences peuvent être importantes, à l’exemple du couple formé par Nabilla et Thomas Vergara. En effet, les amants qui sont vraiment si complices et fusionnels se retrouvent souvent à la une de l’actualité, ç cause de leur inconduite très violente…

En effet, depuis quelques mois, les tensions sont devenues des pratiques courantes au sein du couple. Selon les dernières allégations, le couple serait sur le point de se séparer et ne s’apprécierait plus depuis le déclenchement du confinement.

En ce temps de crise, beaucoup de personnes cherchent un passe-temps pour s’occuper afin d’éviter le manque à faire. Pour d’autres, la cohabitation avec l’autre partenaire reste très amère. La promiscuité, le manque d’activité, les crisettes liées au Covid-19 dont on ne connait pas la date de la fin, ont créé des tensions au sein des couples et engendrent des crises plus importantes qu’à la normale.

Cela a occasionné à une vraie querelle, particulièrement du côté de Nabilla qui n’apprécié pas que Thomas passe ses journées à jouer à FIFA avec ses potes. Alors, cette bagarre a été très loins.

Cependant, Nabilla aurait utilisé toutes les stratégies possibles pour lui faire dégoûter son addiction au jeu. À son tour de joueur, sa compagne, lui aurait lancé : « J’ai faim, tu vas me préparer quelques choses maintenant ». C’est avec une grande naïveté que lui a lâché Thomas, qu’elle aurait craqué !

Alors, elle s’en est ensuite attaquée à ses amis en ligne. « Tous ces gens qui me pourrissent la vie, Toi, je vais aller chez toi et je vais tout casser chez toi. Tu vas arrêter de me pourri tous les soirs en me cassant les co****les, bande de malades ! », leur a-t-elle lâché.

Par ailleurs, Nabilla a voyagé rapidement afin de réparer une prothèse à Los Angeles. Le chirurgien lui a prescrit un repos strict et notamment l’interdiction transporter des charges lourdes ou encore de porter son bébé.

« Je vais devoir aller chez mon médecin parce que je n’avais pas le droit de porter mon fils pendant deux mois, et hier je me suis dit j’ai moins mal, je n’ai pas résisté je l’ai porté toute la journée d’hier. Et du coup je ne sais pas si je n’ai pas des points de suture qui ont pété parce que j’ai très mal et je perds un peu de sang », a livré l’heureuse maman d’un petit garçon.