Avant d’attaquer son beau-père Olivier Duhamel, accusé d’abus sexuels sur son frère jumeau, alors que celui-ci n’était âgé que de 14 ans, Camille Kouchner aurait beaucoup douté. Une vulgarité a été évoquée.

Et la juriste en avait parlé lors d’un entretien à l’Obs. Elle avait craint que son livre « La Familia grande », où elle révèle ce qu’a vécu son Frère jumeau prénommé « Victor » dans son livre. En fait, il ne veut pas faire d’apparition publiquement, mais a autorisé son frère à relater son histoire.

« Bien sûr, j’ai pensé que mon livre pouvait paraître obscène », a-t-elle indiqué dans son livre. J’avais 14 ans et j’ai laissé faire ».

« J’avais 14 ans, je savais et je n’ai rien dit », a ajouté Camille Kouchner, qui confirme que les faits reprochés au fameux politologue se sont répétés pendant quelques années.

« Bien sûr, j’ai pensé que mon livre pouvait paraître obscène à cause de la notoriété de ma famille. Puis je me suis dit : c’est justement pour ça qu’il faut le faire », dit-elle aussi.

Par ailleurs, après ces confidences, le parquet de Paris vient de diligenter le 5 janvier dernier une enquête des chefs de « viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité »